astrophotographie astronomie fwhm eddie seguin

La nébuleuse de l’étoile flamboyante IC 405

La nébuleuse de l’étoile flamboyante IC 405 est située dans la constellation du cocher (AURIGA en latin).

Appelée « Flaming star nebula » par les anglosaxons ou encore SH2-229, elle est distante de 1500 années lumières de nous.
La photo est toujours réalisé en centre de ville de Dijon avec la lunette Meade 127 APO, son réducteur Optec 0.7, la caméra ATIK 4000 et la monture EQ6 évolution.
Le temps de pose cumulé est de 2h20, la nuit du 15 au 16 mars avec un seeing moyen.

Je vous présente une version « couleur » bien que je n’ai pratiquement pas de poses en S2 et O3 : 2x 5 min pour chaque filtre en binning x2, soit au total simplement 20 min pour 2 filtres contre 2 heures pour la couche H-alpha.

La magie du traitement et notamment de PixInsight me permette de créer une version couleur mais de qualité plutôt médiocre.

 

Un petit crop légèrement adouci :

La version n&b réalisée avec 12 poses de 10 min en H-alpha.

Je joins une petite série de cartes  permettant :

  • la localisation,
  • l’appréciation de la taille apparente de celle-ci (3 cercles rouges du Telrad sont représentés, le plus petit mesurant  1/2° -taille apparente de la Lune-, le cercle moyen mesurant 2° et le plus grand mesurant 4° de diamètre)
  • le champs offert par la caméra (carré rouge sur la plus grande carte) :

La nébuleuse IC443

Enfin une occasion cette semaine de photographie céleste après 5 mois de disette, OUF.

Il s’agit de la nébuleuse de la Méduse, un rémanent de supernova – qui a eu lieu il y a plusieurs milliers d’années- les scientifiques dans leur grande précision date l’évènement entre 3000 et 30 000 ans -.
Cette photo  a été réalisé en deux nuits différentes avec des températures extérieures négatives …GLA GLA GLA….je serais mieux sous la couette.

Au total 4h30 de poses.

Sur la première nuit du 17 au 18 février 2013 où j’ai réalisé la couche Ha, la lune était trop présente et la qualité du ciel assez médiocre mais que ça fait du bien de se retourner vers le ciel !!

Sur la seconde nuit du  3 au 4 février 2013 où j’ai acquis les couches S2 et O3 , pas de lune gênante et une qualité bien meilleure de ciel. Les changements de température m’ont cependant contraint à refaire plusieurs fois la mise au point.

Pour les curieux, les pro ont répéré une étoile à neutrons à l’intérieur : http://lempel.pagesperso-orange.fr/as_des_os_ic443.htm

CCD ATIK 4000 -25 degrés
ha 5nm astrodon : 11 x 10 min de poses
S2 5nm astrodon : 10x 10 min de poses
O3 3nm astrodon : 6×10 min de poses
Lunette Meade 127 APO, réducteur 0.7 OPTEC
Monture EQ6 PRO Evolution
forte présence de lune
Traitement full PixInsight

version SHO 4h30 de poses

 

Un petit crop avec une rotation sur la zone la plus dense :

version H alpha 1h50 de poses

Traitement 100% PixInsight et assez simple pour le n&b :

 

 

 

 

La nébuleuse IC1283

Cette nébuleuse du Sagittaire est peu photographiée pourtant elle mérite réellement que l’on s’y intéresse.
Il s’agirait d’un mélange entre un nébuleuse à émission et une nébuleuse à réflexion.

Généralement prise par la technique HaRGB, je ne vous propose ici qu’une version halpha et O3 avec de faibles temps de poses -90 min au total-. Le site d’acquisition est Valdrôme.
Bien moins célèbre que ses copines M8 ou M20, le cliché fait apparaître la nébuleuse à émission IC1283 ainsi et les 2 nébuleuses à réflexion NGC6589 et NGC6590 (taches bleues).
Ce complexe de nébuleuses est entouré par un environnement photogénique, des nuages sombres à la forme caractéristique d’un coude.
On voit davantage cette région en visu HaRGB, qui lui rend plus hommage,mais le temps m’a manqué pour davantage que des couches en Ha et O3. 90 min au total.

En synthèse :
lunette meade 127 à F/D 5.2 – réducteur OPTEC 0.7 –
monture EQ6 Pro Evolution Pierro Astro
ATIK 4000 – guidage vesta pro n&b sur orion80ed
Acquisition à -20 degrés.
filtres astrodon Ha 5nm et astrodon OIII 3 nm
6x10min Ha – 3×10 min OIII
Traitement complet sous PixInsight

 

La nébuleuse de la Trifide M20

Située dans le Sagittaire, à plus de 5200 années lumières de nous, voici la fameuse nébuleuse en émission du trèfle .

Prise en Ha exclusivement la nuit du 13 août 2012 à Valdrôme, vous remarquerez que l’étoile et la nébuleuse en réflexion bleue associée ne sont pratiquement pas visibles.

Mette nébuleuse mérite bien plus que ce temps de poses et cette couche en raie de l’hydrogène alpha…ce sera pour l’an prochain je l’espère !

 

En synthèse :

lunette meade 127 à F/D 5.2 – réducteur OPTEC 0.7 –
monture EQ6 Pro Evolution Pierro Astro
ATIK 4000 – guidage vesta pro n&b sur orion80ed
Acquisition à -20 degrés.

temps de pose : 6x10min  Ha astrodon 5nm

La nébuleuse NGC6820

Cette photo a été faite la nuit du 12 août 2012 à Valdrôme …

Il s’agit d’une nébuleuse située à 6000 années lumières avec en prime un petit amas ouvert central NGC6823

Je vois assez peu cette nébuleuse sur le web et je trouve le bras de nuage obscure très pictural.

Il me manque les poses du filtre S2 Astrodon -que je n’avais pas encore cet été là –  pour avoir une image réellement intéressante.

Au final 8×10 min Halpha et 4 x10min  en OIII

En synthèse :
lunette meade 127 à F/D 5.2 – réducteur OPTEC 0.7 –
monture EQ6 Pro Evolution Pierro Astro
ATIK 4000 – guidage vesta pro n&b sur orion80ed
Acquisition à -20 degrés.

En vrac les nébuleuses NGC6995, IC5070, Ced214, M8

la nébuleuse North America NGC7000 Le Mur

Je vous présente ma première image faite avec enfin mon set complet de filtres Astrodon narrow band en 36mm placés devant mon ATIK 4000 (j’étais auparavant avec des filtres astronomik en 31.75).
Normalement le sujet est photogénique mais je n’ai pas assuré sur le cadrage définitif : suite au retournement au méridien, j’ai mal recadré la couche S2 d’où un champs étriqué qui n’exploite pas tout le capteur …1000 excuses.
temps de poses : 11×10 min en Ha / 6 x10 min O3 / 6x 10 min en S2
J’ai réalisé tout le pré traitement et traitement via PixInsiht et je dois dire que je découvre chaque jour les points forts de ce soft.

Pour le set-up, toujours le même :
Lunette Meade triplet 127 APO
Réducteur OPTEC 0.7x
ATIK 4000 – roue à filtre ATIK EFW2
Filtres astrodon 36mm : Ha et S2 en 5nm et O3 en 3nm
Monture EQ6 PRO Pierro Astro
Guidage orion 80ED et vesta pro n&b

La nébuleuse oméga M17

Cette nébuleuse nous rappelle un cygne couché sur l’eau est est déjà particulièrement facile en visuel (à l’oculaire de la lunette).

En photographie par un bon ciel de montagne, même en lumière visible (luminance), ce cygne dévoile ses extensions.

La photographie a été prise le 8 août 2010 à Valdrôme avec la DSi pro3 : 16 x 5 min de poses.

La nébuleuse IC410 la tête de cheval

Situé à 1500 années lumière, elle fait partie du complexe de Barnard 33. La tête de cheval est un nuage obscure qui absorbe l’hydrogène ionisé de l’étoile Sigma Orionis située en arrière plan.

Prise en centre ville de Dijon avec la DSI pro3, il faut 9×10 min en ha pour obtenir ces premiers détails de la tête de cheval.

Avec la nouvelle caméra, un nouveau cadrage bien plus grand pourra être réalisé et je pourrai lui refaire retrouver ses couleurs ;).

 

 

La nébuleuses IC410 « les tétards »

Dans la constellation du cocher à 12000 années lumières, se trouve cette  étonnante nébuleuse à émission.

Cette image a été  avec l’ATIK 4000.

12×10 min Ha
3×10 min S2
3×10 min O3

soit 4h00 de pose en centre ville. La mise au point était perfectible et donc le résultat est peu décevant au regard du temps de pose.

IC410_12x10minha_3x10minS2_3x10minO3

 

Celle-ci a été réalisé le 8 avril 2012 au centre ville de Dijon, toujours dans la cadre de mes premiers tests avec cette caméra.

Seulement 6 x 10 min en Ha ont été additionnés.

 

 

La nébuleuse du pacman NGC281

En août 2009, en cente ville de Dijon, 72 minutes en Ha et 72 min en OIII.

Avec la DSI PRO3… de bons souvenirs accompagné de mon ami Giullaume.

 

 

La nébuleuse Hélix NGC7293

Comme un petit rêve, je souhaitais depuis très longtemps photographier NGC 7293 mais ni mon mon site ni ma localisation ne me permettait de fixer cet objet du Verseau très près du poisson australe.
Le beau temps et le site de Valdrôme m’ont enfin permis de réaliser ce rêve.

Basse sur l’horizon, je n’ai pas pu obtenir la mise au point souhaitée mais j’ai pu faire 2 séries en ha et en OIII pour permettre une visualisation couleur de ce monstre de plus de 13 minutes d’arc.
Pour bénéficier du meilleur échantillonnage possible, je suis resté au foyer 7.5 mais l’objet rentre tout juste dans le minuscule capteur de la DSi pro 3 non refroidie.

Setup :
lunette Meade APO 127 focale 950mm sur EQ6 PRO Evolution
caméra DSI PRO 3
Autoguidage: orion 80ED et vesta pro
filtres astronomik

Image
10 x 10 min en ha
5 x 10 en OIII
5 darks
10 offset
pas de flat (ouille ouille)

La nébuleuse SH2-112

Cette nébuleuse du cygne est moins médiatique que ses voisines. Selon moi, elle présente beaucoup d’intérêt pour les amateurs par ses dimensions, sa forme et ses volutes.

Elle serait située à plus de 5600 années lumières.

Les passages nuageux à Valdrôme la nuit du 14 août m’ont contraint à m’arrêter au bout de 70 minutes.

Les conditions n’étaient pas excellentes avec beaucoup de nébulosités.

Dommage aussi pour la couleur…j’y reviendrai.

En synthèse :
lunette meade 127 à F/D 5.2 – réducteur OPTEC 0.7 –
monture EQ6 Pro Evolution Pierro Astro
ATIK 4000 – guidage vesta pro n&b sur orion80ed
Acquisition à -20 degrés.
filtres astrodon Ha 5nm : 7 x10 min
Traitement complet sous PixInsight

 

La nébuleuse de la tête de singe NGC2174

« Mon singe » présente beaucoup de défauts, désolé : trop de bruits et une correction de dark inefficace – ça, ce n’est pas la faute de la cam mais de la mienne, je dois être davantage patient pour faire plus de dark  –

3h30 deposes au total sur 2 nuits
Lunette Meade 127 APO – réducteur OPTEC 0.7 => F/D 5.2
CCD DSI PRO 3
Monture EQ6 PRO Evolution
lunette guide orion80ED et guidage avec une vestapro SC
Acquisition
Ha : 8×10
OIII : 5x10min
S2 : 8×10 min
Traitement
L_R-G-B : Ha_S2-Ha-OIII (SHO)

C’est avec une petite tristesse mais aussi une grande espérance que je vous adresse mes 2 ultimes photos réalisées avec la caméra DSI PRO3 n&b – il n’y en aura plus en ce qui me concerne -. Elle m’a procuré beaucoup de satisfaction depuis 2 ans pour un investissement financier très raisonnable et m’a permis de découvrir les joies (et les petites peines) de l’acquisition et du traitement narrowband notamment.

Je pense avoir pas mal poussé dans ses retranchements le capteur non refroidie de la DSI pro3 et j’ai bien apprécié le capteur icx285.

Le coeur de la rosette et cette tête de singe sont mes deux dernières photos avec cette petite caméras.

 

La nébuleuse du croissant NGC6888

Je vous propose une cible classique que j’ai imagée sur 3 nuits différentes en centre ville avec présence de lune (samedi 1er, dimanche 2 et lundi 3 octobre 2011) : 8h10 min de poses au total.
J’essaie de pousser dans ses retranchements la petite DSI PRO3 non refroidie. Trop de bruit encore à mon gout.

Le setup
Lunette Meade 127 APO – réducteur OPTEC 0.7 => F/D 5.2
CCD DSI PRO 3
Monture EQ6 PRO Evolution
lunette guide orion80ED et guidage avec une vestapro SC

Acquisition
Ha : 6×10 9×10 10x10min
OIII : 12x10min 12x10min

Traitement
L_R-G-B : Ha_HaOIII-OIII-OIII
En couche rouge, j’ai choisi de faire un mélange de Ha et OIII (somme) afin d’améliorer le rendu de l’OIII sur l’image final.

La petite dentelle NGC6960

Juste avant mon départ pour Valdrôme, j’ai eu l’occasion de faire mon premier vrai traitement full Pixinsight -rien d’autre-.
J’ai encore beaucoup à apprendre de ce soft surtout pour le narrow ou le LRGB mais déjà un grand merci au stage AIP dédié à PixInsight.
La cible était NGC6960 avec le triplet Meade 127 muni de son réducteur OPTEC x0.7 et de l’ATIK 4000.
Le tout est réalisé en centre ville de Dijon sur 3 nuits.
En synthèse :
lunette meade 127 à F/D 5.2 – réducteur OPTEC 0.7 –
monture EQ6 Pro Evolution Pierro Astro
ATIK 4000 – guidage vesta pro n&b sur orion80ed
Acquisition à -20 degrés.
filtres astrodon Ha 5nm et astrodon OIII 3 nm
9x10min Ha – 11×10 min OIII
Traitement complet sous PixInsight

 

La nébuleuse de l’aigle M16

Cette fois ci, du narrow band Ha, OIII, S2 et plus précisément du SHO.

Le traitement en narrow band est beaucoup plus délicat et long. J’ai traité mes couches Ha, OIII, S2 très différemment les unes des autres pour m’adapter au maximum au signal et au bruit.
3h40 de poses au total -poses unitaires de 10 min- et pas mal de temps pour le traitement.

mon setup

Lunette Meade 127 APO
CCD DSI Pro 3 (non refroidie)
monture EQ6 Pro Evolution
Autoguidage: orion 80ED et vesta pro
filtres astronomik

Acquisition

11 x 10 min en ha
6 x 10 en OIII
5 x 10 en S2
7 darks

Le coeur de la rosette NGC 2244

Même avec mon réducteur de focale, cette nébuleuse dépasse largement le champs dont je dispose avec mon setup. Alors ce sera « simplement » le coeur que je vous propose ici, mettant en évidence la noirceur de son centre, l’amas central et quelques nébulosités.Et quel dommage que je n’ai pû poser davantage ! il n’y a que 50 min de Ha et 40 min de OIII. Dès que possible, je tenterai d’y ajouter la couche SII pour faire du véritable SHO ou HOS.

Toujours le même Setup

Lunette Meade 127 APO – réducteur OPTEC 0.7 => F/D 5.2
CCD DSI PRO 3
Monture EQ6 PRO Evolution
lunette guide orion80ED et guidage avec une vestapro SC

Acquisition
Ha : 5×10
OIII : 4x10min Traitement
L_R-G-B : Ha_Ha-OIII-OIII

 

 

La nébuleuse de l’haltère M27

Cet objet est parmi les plus célèbres chez les amateurs d’astronomie. Le « trognon de pomme » comme beaucoup l’appelle est en effet  facile à repérer et à observer visuellement avec de modestes instruments.

Pour cette photo, la lune était déjà bien présente dans mon ciel urbain.

Le setup : EQ6 PRO Evolution + lulu Meade 127 APO + reducteur OPTEC 0.7 + DSI PRO 3 (non refroidie). L’échantillonnage est de 2.
Filtre Halpha 13nm et OIII Astronomik

poses :

9x 8min en Ha
8x 8 min en OIII (arrivée des nuages)
soit 2h16 min au total sous mon ciel dijonnais !
FWHM : 1.6 en Ha et OIII
3 Darks seulement (fatigué)
0 flat

J’avais lu que les nébuleuses planétaires se prêtaient relativement bien à la seule utilisation des 2 filtres Ha et OIII (cad sans le SII), donc j’ai voulu faire ce petit essai.