astrophotographie astronomie fwhm eddie seguin

La nébuleuse de la rosette NGC2237

Bonjour à tous,

voici enfin une mise à jour de mon site après de longs mois sans astrophotophoto.

Il s’agit du classique de l’hiver la nébuleuse de la rosette NGC2237 située dans la constellation de la Licorne à 5000 années lumières de nous. L’amas d’étoiles central est identifié sous le nom de NGC2244. C’est lui qui ionise l’hydrogène de la nébuleuse et qui lui donne ses couleurs.

La version proposée est réalisée avec les filtres SHO.

La photo proposée est un peu particulière, pas très académique puisque sa couche luminance n’est constituée que de seulement 2 images de 10 minutes – cette photo peut être qualifiée de « speed dating » -. Ma configuration matérielle en centre ville me limite et m’offre très peu de temps en faible altitude -contraintes de murs ou de branches d’arbres au choix -.

Mais grâce aux solutions logicielles -PixInsight -, même avec des temps très limité de poses -20 min au total – et seulement 2 images, il est possible de proposer une vision de l’objet.

Ne rêvons pas trop néanmoins : malgré la luminosité de cette nébuleuse, ce temps de pose n’est pas compatible avec une belle image non réduite , exempte de bruit ou d’artefacts.

Les couches O3 et S2 ont été réalisées en bining 2×2 avec 10 poses de 30 secondes (le temps était compté avant l’arrivée des branches d’arbres).

Toujours le même Setup :

Lunette triplet Meade 127 APO sur EQ6 Pro évolution
Réducteur de focale OPTEC 0.7x (F/D 5.2)
Atik 4000 et filtres astrodon (O3 en 3nm)

Voici la couche n&b traitée (luminance) basée sur 2 x 10 min