astrophotographie astronomie fwhm eddie seguin

La grande galaxie du triangle M33

je me suis longtemps acharné et à plusieurs reprises sur cette belle galaxie avec du matériel plus modeste (APN, DSI pro 3).
Cette fois, j’y retourne avec l’ATIK 4000, la lunette de 127mm et le réducteur de focale 0,7x OPTEC pour la faire rentrer sur le champs carré du capteur. Ca reste limite limite.
La qualité du ciel est là, on est à Valdrôme le 3 août 2016 🙂 .
2h40 pour la couche luminance avec des poses unitaires de 10 min. Et un peu comme d’habitude, je limite au maximum la couche couleur 1 pose unique de 5min en Bin2x2 pour le rouge, vert, bleu.
Au total seulement 2h55 donc. Je suis un peu déçu par les couleurs mais avec 3 poses de 5min, il ne faut pas trop s’étonner. Le Ha manque aussi clairement.

Je le savais déjà un peu mais mon dieu, que le traitement est délicat et complexe sur ce genre d’objet. Que ce soit sur la couche luminance ou sur la couleur.
On est tenté par vouloir faire ressortir les bras et le caractère spiral tout en gardant du détail sur certaines étoiles qui la composent.
La proposition suivante est une sorte de compromis 🙂

m33_lrgb2h55new

Toujours le même setup :
Lunette triplet Meade 127 Apo 950 de focale
CCD ATIK 4000 au réducteur 0,7 Optec – échantillonnage 2,26″ arcsec/pixel –
Filtre baader LRVB
Monture EQ6 pro Pierro Astro
Autoguidage avec lunette TS quadruplet 65Q et caméra QHY5L II.

 

La grande galaxie d’Andromède M31

Quel plaisir de vous dévoiler ma version de celle que l’on ne présente plus ! La galaxie d’Andromède M31 est une spirale située à 2,5 Millions d’années-lumière et qui va rentrer en collision avec notre propre galaxie d’ici 4 milliards d’années.
Hélas sa taille apparente ne permet pas de rentrer totalement dans la diagonale de mon capteur de l’ATIK 4000 même avec mon réducteur 0,7.
D’autres difficultés pour rendre hommage à ce monstre galactique situé dans le groupe local : la profusion d’étoiles rend un peu difficile le traitement et le bulbe particulièrement intense.
Heureusement le pouvoir des logiciels comme PixInsight permet de s’en sortir à peu près. Les régions H2 (zone rouge) sont nombreuses et ont pu être mises en évidence par le filtre Ha.
Le traitement Ha L RGB s’appuie sus les acquisitions suivantes :
6×10 min Lum
1×3 min pour chaque couche RGB en bin 2
1×3 min Ha en bin 2
Soit seulement 1h12 au total. Même sous l’excellent ciel de la Drôme à 1400 mètres d’altitude,  l’objet mérite davantage de temps de pose, d’autant que j’ai eu un passage de satellite sur l’unique couche rouge.

Toujours le même setup :
Lunette triplet Meade 127 Apo 950 de focale
CCD ATIK 4000 au réducteur 0,7 Optec – échantillonnage 2,26″ arcsec/pixel –
Filtre baader LRVB et astrodon Ha
Monture EQ6 pro Pierro Astro
Autoguidage avec lunette TS quadruplet 65Q et caméra QHY5L II.

m31HaRVB_6x10minlum_3minRGBHatraiteLocalHisto4_1800x

Voici une version avec une forte réduction des étoiles afin de faire mieux ressortir la structure de la galaxie. Le traitement dégrade fortement les détails mais fournit probablement une meilleure compréhension de la forme spirale.

m31HaRVB_6x10minlum_3minRGBHatraiteBisLocalHistoReducetoilebis1300x

Une animation gif illustre le traitement :

m31HaRVB_6x10minlum_3minRGBHatraiteBisLocalHisto1000x

La galaxie du sculpteur NGC 253

Voici la majestrale galaxie du sculpteur dans la constellation du même nom, située à près de 12 millions d’années lumière.
La taille apparente de cet object extra galactique est très impressionnante pour une galaxie : 27 minutes d’arc !

Le groupe de galaxies du sculpteur  dans laquelle se situe cette galaxie est le plus proche de notre groupe local. NGC 253, découverte au 18ème siecle est la galaxie la plus brillante de son groupe et de type « starburst », c’est-à-dire qu’elle crée des étoiles à un rythme élevé.
Même dans le sud de la France, l’objet reste bas sur l’horizon sud et mon guidage ni ma mise au point n’ont pas été bien bons.

Je n’ai réalisé que 5 images de 10 min en luminance , et une pour chaque couche RGB soit au total 80  min. Le tout au réducteur 0,7 OPTEC qui me ramène ma focale à 675mm et l’échantillonnage sur mon ATIK 4000 à 2,25 arcsec par pixel.

sculpteur8x10minLRGB_5_Crop1400x

une petite visualisation à 115% en n&b pour mieux profiter encore de certains détails :

sculpteur8x10minn&b-traiteDrizzleHDRBisZoom115pct

La galaxie M101

La belle spirale M101, toujours disponible, quelle que soit les saisons, comme une amie fidèle et qui même se laisser approcher par les habitants de centre ville.

La couche n&b date d’avril 2014 et la version couleur elle date de 2015. Quand je parle de couleur ici, gardons à l’esprit que la couleur RGB en zone urbaine sur des galaxies est une aventure pratiquement impossible que l’on devrait interdire sous peine de désillusion (les couleurs sont très délavées…)

11×10 min de luminance
1×10 min pour chaque couche RGB

m101_LRGB_14x10minbiscrop1400

Soit un total de 2h20min

Le setup d’acquisition en centre ville de Dijon  :
Lunette triplet Meade 127 Apo 950 de focale
CCD ATIK 4000 au foyer 7.5 – échantillonnage 1.6″ arc/pixel –
Filtre baader LRVB
Monture EQ6 pro Pierro Astro
Autoguidage avec lunette TS quadruplet 65Q

 

La galaxie M81

Voici ce bel objet bien lumineux qu’est la galaxie M81 dans la constellation de la grande ours. Malgré sa belle magnitude, cette belle galaxie spirale reste compliquée à imager pour ma situation en centre ville.

Les couleurs et le fond du ciel ne rendent pas suffisant hommage à la majestuosité de cet objet extra galactique.
Située à près de 12 millions d’années-lumière, elle fait partie des galaxies les plus proches de notre voie lactée.

M81integration_DBE_ABE17x10mintraiteTercrop1200

 

 

La version fullM81integration_DBE_ABE17x10mintraiteTer

Le setup d’acquisition en centre ville de Dijon  :
Lunette triplet Meade 127 Apo 950 de focale
CCD ATIK 4000 au foyer 7.5 – échantillonnage 1.6″ arc/pixel –
Filtre baader LRVB
Monture EQ6 pro Pierro Astro
Autoguidage avec lunette TS quadruplet 65Q

Le temps de pose , très court :
14 x 10 min lum
1 x 10 min pour chaque couche R G B
(pas de flat, ce qui se voit malheureusement… en luminance sur le fond du ciel ça ne pardonne pas)

soit un total de 2h50 de poses.

 

La galaxie de la baleine NGC 4631

Voici une belle galaxie vue par la tranche située à près 30 millions d’années lumière de Dijon, localisée dans la constellation des chiens de chasse : NGC 4631 également appelé la galaxie de la baleine en rapport avec sa forme oblongue pouvant rappeler celle du célèbre cétacé.

La galaxie de la baleine reste un objet plutôt facile je trouve compte tenu de sa magnitude surfacique, idéal donc pour un centre ville.

Le setup :
Lunette triplet Meade 127 Apo 950 de focale
CCD ATIK 4000 au foyer 7.5 – échantillonnage 1.6″ arc/pixel –
Filtre baader LRVB
Monture EQ6 pro Pierro Astro
Autoguidage avec lunette TS quadruplet 65Q

le temps de pose , très court :
7 x 10 min lum
5x 10 min pour chaque couche R G B Ha
Au total , moins de 2h00 pour le mammifère marin donc.

Voici un crop sur une version agrandie à 140% :

 

En vrac les galaxies NGC925, M74, M94, M109 prises à la DSI pro3

La galaxie M101

Une tentative de galaxies en centre ville de Dijon avec la caméra DSI PRO3 non refroidie : une grosse envie de se faire mal 😉

10x500sec pour la luminance.

La galaxie NGC7331

Toujours en provenance de Valdrôme, voici NGC 7331, cette galaxie assez photogénique prise au foyer de la meade 127 apo, toujours avec la DSI pro3.
J’ai pu shooter juste avant l’arrivée de la lune le nuit du 21 au 22 aout 2011.

Grace à la qualité du ciel d’altitude (1400 mètres), avec seulement 1h20 de poses, cette galaxie située à 50 millions d’années lumières nous livre sa forme et ses extensions. Du bonheur !!

Setup :
lunette Meade APO 127 focale 950mm sur EQ6 PRO Evolution
caméra DSI PRO 3
Autoguidage: orion 80ED et vesta pro
filtres astronomik

Image : 8 x 10 min en luminance au foyer
5 darks
10 offset
pas de flat (1 claque pour moi)

Un petit crop avec zoom de 120% :

 

La galaxie NGC891 et ses amies

Toujours à Valdrôme, je n’ai pas pu réaliser mon projet de faire un bon long LRGB sur ngc891…au final seulement 3 images de 10 min … alors j’étais prêt à tout mettre à la poubelle et puis j’ai tenté la « petite fonctionnalité » sous PixInsight d’astrométrie (Script/imageAnalysis/ImageSolver et render/AnnotateImage).
Je trouve assez magique la résolution astrométrique avec annotation. Cela ouvre beaucoup d’applications et c’est très pédagogique (en tout ca pour moi  )
Il y a une petite centaine de galaxies identifiées à priori.

 

La galaxie de Barnard NGC6822

Voici NGC 6822 la galaxie de Barnard, une galaxie située en banlieue, la grande agglomération étant appelée le groupe local . Cette galaxie naine ne contiendrait que 10 millions d’étoiles plutôt jeunes.

L’image présente pas mal de défauts – trace de satellite, quelques pixels chauds et froids, des couleurs que je trouve pas terrible -.
Ces défauts me sont imputables ainsi qu’à l’arrivée d’une belle branche d’arbre que je n’avais pas vu aussi basse. C’est bien bas le sagittaire 
Au final, j’ai 6 x 10 min en couche luminance, 1×10 en couche rouge et vert et à peine 1 couche bleu x 10min (arbre = image affreuse).

Néanmoins je vous la présente parce qu’on la voit assez peu sur les forums alors qu’elle me semble présenter quelques détails intéressants.

Elle mériterait plus de poses en RGB évidemment ainsi que du Halpha vu les zones H2 identifiées par les pro.

Le traitement est 100% PixInsight et j’ai volontairement poussé la saturation pour forcer les détails même si à la base je n’ai que 3 images RGB (et encore le bleu est à pein exploitable).

Le setup  :
Lunette Meade triplet 127 au foyer
Atik 4000
Autoguidage orion 80ed + vesta pro
EQ6 PRO Pierro Astro

La galaxie du feu d’artifice ngc6946

Durant mes 4 nuits à Valdrôme, les nuits ont été plutôt belles mais un léger voile ne me poussait pas à travailler au foyer et/ou sur des galaxies.
Amoureux des galaxies et pourtant privé de celles-ci toute l’année durant (je pratique l’astrophoto en centre ville), j’ai tenté un rapide shoot de NGC 6946 -la galaxie du feux d’artifice –
Le set-up :
lunette triplet meade 127
ATIK 4000 + filtes baader
EQ6 évolution Pierro Astro et lunette guide Orion 80ed avec vénérable vesta pro capteur n&b

Seulement 7×10 min en luminance et 1×10 min par couche RGB en binning 1×1 (aie) soit 1h40 au total. Vous le voyez ça manque très largement de temps de poses surtout en RGB (on peut difficilement faire moins qu’une pose par couche  )

Pour le traitement, tout a été réalisé sous PixInsight mais je manque totalement d’expérience en LRGB.

Voici un petit crop à 100%.

 

Je le savais, la présence d’étoiles de la voie lactée en avant plan rend les traitements assez ardu et m’a obligé à faire une déconvolution et une « érosion » (« morphological Transformation ») sous pixInsight.

Pour la petite anecdote, alors que j’étais sur cet objet, Serge Vieillard était en train de la dessiner à 10 mètre de moi  et l’on a pu comparer , la photo ne présentait pas trop d’erreur par rapport à l’original (le dessin) :

 

 

La galaxie du triangle M33

Durant la nuit du 8 au 9 août 2010, à Valdrôme (Drôme), par une nuit très claire, j’en ai profité pour imager cette grande galaxie qui reste difficile dans des conditions urbaines.

16 x 5 min de poses , soit 1h20. FWHM 1.9
Utilisation du rédcuteur de focale 0.7 pour faire rentrer la géante dans le capteur de la DSI.
3 darks, 20 offset, pas de flat (pas voulu déranger mes voisins photographes ou observateurs;) )

La couleur a été obtenue en ajoutant, avec leur autorisation, la photo de la famille Carrière au canon 350D au foyer de la lunette FS128 prise en août 2011.