astrophotographie astronomie fwhm eddie seguin

La nébuleuse NGC6820 ou Sh2-86

Dans la constellation du petit renard, non loin de la célèbre M27, voici la nébuleuse NGC6820, réalisée en SHO, sur 2 périodes différentes (2012 et 2015).
Cet objet situé à 6000 années lumières présente une forme bien sympathique puisque l’on distingue une forme de trompe en direction d’un petit amas ouvert (ngc 6823) ainsi que de beaux petits globules de Bok (portant le nom de leur découvreur vers 1940) , ces nuages noirs de gaz et poussière qui seraient le lieux de formation d’étoiles doubles ou triples. Ces globules sont  constitués d’hydrogène moléculaire, d’oxydes de carbone et de poussières de silicates.

L’image est le fruit de est constitué au moyen de
17 poses de 10 min en Ha
5 poses de 10 min en S2
7 poses de 10 min en O3
soit 4h50 sur 2012 et 2015

Le tout est traité exclusivement avec le logiciel PixInsight.

Le setup utilisé
La lunette Meade apo 127, avec le réducteur de focale 0,7x optec sur monture EQ6 pro Pierro Astro.
Echantillonnage résultant avec le réducteur 2,25 seconde d’arc par pixel (focale 680mm)
Focuser FeatherTouch Boss II
Caméra CCD ATIK 4000
Filtres astrodon dont le O3 en 3nm
guidage en parallèle avec une lunette de 65mm

NGC6820_2015_2012_SHO9x10minHa_17x10minHa_5xS2_7xO3_5saturé

version moins saturée

NGC6820_2015_2012_SHO9x10minHa_17x10minHa_5xS2_7xO3_5

petit zoom à 120% sur la région centrale :

NGC6820_2015_2012_SHO9x10minHa_17x10minHa_5xS2_7xO3_5erosionCrop120pct

Enfin un petit test bien artificiel pour faire davantage ressortir cette nébuleuse, bien noyée dans la foultitude d’étoiles de notre voie lactée : un masquage des étoiles à son maximum.

NGC6820_2015_2012_SHO9x10minHa_17x10minHa_5xS2_7xO3_5_1400SansEtoile